Nos prises de Positions

 Courrier du 8/06/2017 à l'attention du Maire de Portet sur Garonne

  Joel Hartmann interpelle Thierry Suaud


Monsieur le Maire,
L'association ADER Garonne Ariège se bat pour la défense du patrimoine environnemental unique et jusque là préservé des rives du confluent Ariège Garonne.
Vous nous reprochez de mener le combat de "quelques privilégiés"... en réduisant une cause noble environnementale à des considérations autres et difficiles à saisir !
Nous défendons un territoire naturel qui profite à tous ceux qui, quelles que soient leurs conditions sociales, amoureux de la nature préservée, aiment s'y rendre et s'y promener en famille, le dimanche, à vélo ou à pied et y respirer l'air pur si rare au sein de notre grande agglomération Toulousaine.
Reprocheriez vous à certains le privilège de jouir de la nature préservée proche de laquelle ils résident ?
A l'heure de la moralisation de la vie politique, défendue par notre Président de la République, pouvons nous accepter de telles formules aux allures de lutte des classes au lieu de réponses responsables et surtout guidées par l'interêt de tous ?
Ce projet de grande STEP au sein d'une zone préservée représente un grand danger pour la nature et c'est la seule question qui préoccupe l’association ADER.
Le profond bouleversement politique des dernières élections à montré à quel point les citoyens souhaitaient promouvoir de nouvelles pratiques, de responsables issus de la vie locale et civile dont nous nous revendiquons, non pas diviseurs d'une classe sociale contre une autre, mais réellement soucieux du bien commun mais aussi de l'avenir et des finances communes.
Comment valider aussi silencieusement un projet éco destructeur de plus de 20 millions d'euros à l'heure ou les caisses publiques sont vides et quand les factures du citoyen sont en augmentation constante ?
Monsieur le Maire, nous vous posons la question: à qui profitera ces marchés aux appels d'offres très importants ? de notre coté nous répondons formellement:  ni à l'écologie, ni à la faune et flore protégées, ni aux contribuables de tous bords.
Pour qui ce projet éco destructeur et dépensier serait-il vital ?
Bien d’autres solutions alternatives existent, la réhabilitation des stations actuelles ou tout aussi bien le développement de nouvelles infrastructures d’assainissement en zone déjà fortement industrialisée, mais il semblerait que contre vents et marées, ce soit bien l’implantation en zone naturelle et protégée qui soit devenue vitale !
Les vrais privilégiés de ces projets ne seraient-ils pas davantage ceux qui en vivraient, décidant en catimini la manière de faire et de défaire au gré des opportunités que leur offre les fonctions dont ils ont été investis ?
Comme le souhaite notre Président de la République, la société civile doit enfin intégrer la sphère politique afin d'y introduire tout le bon sens qui lui fait souvent défaut, et défendre réellement ce qu'il y a à défendre pour le bien naturel que nous lèguerons à nos enfants et générations futures.
France nature environnement, association en charge de la protection de la réserve naturelle régionale, comme vous le soulignez, a donné son aval à ce projet dès le mois de décembre 2016 avec un enthousiasme et une rapidité qui ne peuvent que nous laisser perplexes sur leur objectivité...
 

Réponse à l'article dans La Dépèche par le Maire de Portet sur Garonne

http://www.ladepeche.fr/article/2017/06/06/2588452-la-station-d-epuration-est-necessaire-et-vitale.html

www.000webhost.com